La matrice de l’opinion

L’opinion des individus compose l’opinion publique mais est façonnée par elle. Il s’agit bien d’un processus d’interaction sociale comme le définissait déjà J.Stoetzel en 1943. Sauf que l’humanité a créé plus d’informations (donc d’interactions) au cours des deux dernières années que pendant toute son histoire. Cette croissance va se poursuivre au rythme effréné de 45% par an jusqu’en 2020, prévoit le cabinet d’études IDC.

Au coeur de cette complexité, réussir à provoquer l’adhésion, au-delà du « discours de marque » classique, est vital. Car cette adhésion est synonyme de confiance, l’objectif réel derrière tout engagement. Des solutions innovantes, légales et éthiques existent, qui utilisent les canaux numériques comme des moyens et non des fins. Enfin, le forum reste maître en matière de recommandation. Ce sont eux qui sont majoritairement consultés pour se forger une opinion (47% des cas), suivis par les blogs (17%) et enfin les réseaux sociaux (12%). Sondage 2015 de l’IFOP pour l’agence Reputation VIP.

Ci-contre inspirée de la matrice de Claude Posternak – Président, Directeur de la publication de L’Important

La boucle de l’influence

Un des concepts fondamentaux du marketing est celui du « purchase funnel ». Une modélisation classique sous forme d’entonnoir qui pose les étapes clés du parcours consommateur jusqu’à sa décision d’achat, en passant par ses étapes de considération et de recherche d’information. A l’ère du digital mobile social, le modèle du funnel est dépassé.

La boucle représente mieux l’infinie variation de points d’entrée dans le processus d’achat. Le consommateur ne fait plus son entrée par le haut d’un funnel linéaire, mais bien par de nombreux points de contact potentiels.

Ne pas oublier que l’expérience d’une marque dépasse le simple achat d’un produit et son utilisation. Des évènements au brand content en passant par le crowdsourcing, les consommateurs sont impliqués de façons très diverses avec les marques. C’est la nouvelle donne sociale impulsée par le digital, et de ses problématiques relationnelles, clés dans le parcours consommateur.

Ci-contre inspirée The Dynamic Customer Journey par L’Altimeter Group.