Le crowdfunding

En mettant en relation des PME en quête de financement et des particuliers prêts à investir pour soutenir un projet les plateformes de financement collaborative ont trouvé leur place auprès des PME comme des épargnants. Cependant, réussir votre levée de fonds, exige de réelles compétences en marketing digital et une stratégie de communication globale.

L’explosion du financement collaboratif

La finance participative représentera dans le monde plus de 1 000 milliards de dollars d’investissement en 2020. La France est au coeur de cette innovation financière. 152 millions d’euros ont été collectés en 2014, d’après les derniers chiffres de l’association Financement Participatif France, soit près de deux fois plus qu’en 2013. Il existe 60 plateformes de crowdfunding française, dont les ténors sont My Major Company généraliste, Kisskissbankbank ou Ulule pour vos projets créatifs et innovants, Bulb in Town pour les commerces et associations de proximité, Touscoprod pour vos projets de films, IAmLaMode pour les créateurs de mode,  ou encore Davincicrowd pour vos projets éducatif, de recherche et de santé.

Réussir à susciter un intérêt pour son projet

« Il ne suffit pas de déposer son projet sur une plateforme de crowdfunding, de partager l’information sur Facebook et Twitter et d’en parler à son entourage proche pour réussir à financer un projet de financement participatif. » Cette phase de growth hacking, bien connue des start-up exige de réelles compétences en marketing digital et une solide stratégie de communication globale.

Source : en 2014, seuls 56% des projets ont réussi à boucler leur collecte sur KissKissBankbank (Rue89).

Articles complémentaires :